Pour différents livres et numéros de revue, j’ai été amené à traduire les auteurs suivants :

1.
Robin Wood, pour Cauchemars américains : Fantastique et horreur dans le cinéma moderne, sous la direction de Frank Lafond, collection « Travaux & Thèses », Les Éditions du CÉFAL, Liège, 2003, « Le Retour du refoulé », pp. 15-34.

2. Steven Jay Schneider, pour Cauchemars américains : Fantastique et horreur dans le cinéma moderne, sous la direction de Frank Lafond, collection « Travaux & Thèses », Les Éditions du CÉFAL, Liège, 2003, « À la recherche de l’inquiétante étrangeté : mort (et résurrection) du film fantastique dans les années quatre-vingt dix », pp. 53-66.

3. Ian Conrich, pour Cauchemars américains : Fantastique et horreur dans le cinéma moderne, sous la direction de Frank Lafond, collection « Travaux & Thèses », Les Éditions du CÉFAL, Liège, 2003, « La série des Vendredi 13 et la fonction culturelle d’un Grand-Guignol moderne », pp. 103-118.

4. Michael Grant, pour Cauchemars américains : Fantastique et horreur dans le cinéma moderne, sous la direction de Frank Lafond, collection « Travaux & Thèses », Les Éditions du CÉFAL, Liège, 2003, « Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras » : quelques aspects de Shining », pp. 159-171.

5. Mark Jankovich, chapitre six de Rational Fears : American Horror in the 1950’s, Manchester University Press, Manchester, 1996, pour Rendez-vous avec la peur n° 1, Les Éditions du CÉFAL, Liège, mars 2004, « Les adolescents et les indépendants : AIP et ses rivaux », pp. 23-35.

teenage


6. Steven Jay Schneider, « Possessed by Soul : Generic (Dis-)Continuity in the Blaxploitation Horror Film » dans Shocking Cinema of the Seventies, sous la direction de Xavier Mendik, Noir Publishing, Hereford, 2002, pp. 106-120, pour Rendez-vous avec la peur n° 1, Les Éditions du CÉFAL, Liège, mars 2004, « (Dis-)Continuité générique dans les films fantastiques de la blaxploitation », pp. 36-46 (article co-traduit en collaboration avec Muriel Lafond, docteur et professeur agrégé de lettres classiques).

7. Peter Dowd, pour George A. Romero, un cinéma crépusculaire, sous la direction de Frank Lafond, Michel Houdiard Éditeur, Paris, septembre 2008, « Avant La Nuit : les premiers films de George A. Romero », pp. 9-14.

8. Tony Williams, pour George A. Romero, un cinéma crépusculaire, sous la direction de Frank Lafond, Michel Houdiard Éditeur, Paris, septembre 2008, « There’s Always Vanilla (1970) », pp. 27-42.

9. Chris Fujiwara, pour Cauchemars italiens, volume 1 : le cinéma fantastique, sous la direction de Frank Lafond, collection « Champs Visuels », L'Harmattan, Paris, janvier 2011, « Margheriti, Dance macabre et l'intensité », pp. 49-67.

10.
Luigi Cozzi, pour Cauchemars italiens, volume 2 : le cinéma horrifique, sous la direction de Frank Lafond, collection « Champs Visuels », L'Harmattan, Paris, janvier 2011, « Comment nous avons écrit Quatre mouches de velours gris », pp. 53-71.

11. Keith H. Brown, pour Cauchemars italiens, volume 2 : le cinéma horrifique, sous la direction de Frank Lafond, collection « Champs Visuels », L'Harmattan, Paris, janvier 2011, « Le Giallo, 1930-2009 », pp. 27-52.

12. Chris Fujiwara, pour Le Mystère Franju, sous la direction de Frank Lafond, numéro de la collection « CinémAction », n° 141, Charles Corlet, 4ème trimestre 2011, « Pleins feux pour l’assassin : un travail d’évacuation », pp. 81-83.

13. Joe Dante, pour l’édition DVD française de La Marque du diable (Michael Armstrong, 1969), The Ecstasy of Films, 2013, « La Marque du diable ».