Zeder Capture d’écran 2016-09-09 à 10.09.47


Dans les prochains mois (et années) :

– un gros et passionnant travail sur un coffret DVD/BLU-RAY collector à paraître début décembre,

– « De A(vati) à Z(eder) », livret pour l'édition DVD/BD de
Zeder (Pupi Avati, 1983) à sortir chez The Ecstasy of Films,

– « Où sont "les autres" ? Fantômes du cinéma anglais des années 1960 », article pour le programme de salle de
The Turn of the Screw (Britten), monté en septembre par l'Opéra National du Rhin,

Britten

« New York et les films de super-héros : entre jouissance et deuil », conférence à la Bibliothèque Andrée Chedid de Paris, le samedi 8 octobre 2016, 16h00-17h30,

– un cours sur Tod Browning à l’
Université de Strasbourg (reconduit en 2016-2017),

– la participation à un documentaire consacré au même Browning,

– le lancement de la collection de livres sur le cinéma que je viens de créer pour les éditions Vendémiaire
(et dont le planning est d’ores et déjà bien fourni),

– sans oublier, bien entendu, l’écriture de mes deux prochains livres, dont
Samuel Fuller. Jusqu'à l'épuisement (à paraître en 2017 chez Rouge profond).


Une nouvelle critique de Joe Dante, l'art du je(u) vient d'être mise en ligne sur Fais pas genre !

Cette année, j'ai eu le plaisir de faire partie du
jury du FICAT.

Affiche Cineasia

La revue
Débordements vient de mettre en ligne un court article que j’ai écrit à propos de ma découverte d’une collaboration jusque-là inconnue entre Jacques Tourneur et Ingrid Bergman : Un film réinventé : Jacques Tourneur et Ingrid Bergman sous le signe de la croix (rouge).

Critique de mon dictionnaire publiée dans Eléments n° 156 (juillet-septembre 2015) :


12191358_913703212032047_7908242135757733199_o

Critique de mon dictionnaire publiée l’hiver dernier dans la revue Solaris :

capture-d2019e0301cran-2015-05-15-a0300-21.38.29capture-d2019e0301cran-2015-05-15-a0300-21.38.43
capture-d2019e0301cran-2014-08-21-a0300-12.28.37

Mon Dictionnaire du cinéma fantastique et de science-fiction (iconesfacebookpetit), publié par les Éditions Vendémiaire, est en librairie depuis le 21 octobre 2014, au prix de 26 euros. Sa sortie, annoncée sur le blog d’Albert Montagne, Horreur.com, Psychovision, Fabula (avec la liste des entrées), Sueurs froides, 1Kult et Khimaira, a été accompagnée d’un certain nombre d’interviews et de comptes rendus.

Interviews : Une vidéo de présentation, filmée en juin dernier, a été mise en ligne sur YouTube par les Éditions Vendémiaire. Le lundi 5 janvier, je suis intervenu dans Tout sur un plateau, émission de TV Tours, pour présenter le dictionnaire.

capture-d2019e0301cran-2015-01-07-a0300-19.35.25


Une interview écrite, dans laquelle je reviens sur la genèse du dictionnaire, est disponible sur le site
Sueurs froides.

Interviews audio et podcasts : le podcast de l’
épisode 18 de l’émission « Radio Medusa », diffusée sur PFM, se trouve ici. Un entretien réalisé mi-novembre à l’occasion d’une séance de dédicace à L’Imaginaute de Tours a été mise en ligne par L’Autre Monde. Enfin, j’ai été récemment interviewé par l’émission Culture prohibée (épisode 16).

Dès juin 2014, en vue de la sortie du dictionnaire, j’ai accordé à Jean-Louis Dupont une longue interview sur le cinéma fantastique et de science-fiction pour son émission radio « 
Décadrages ». Le résultat, scindé en quatre volets, a été diffusé sur La Première (RTBF) les dimanches 7, 14, 21 et 28 septembre à 20 heures. Depuis février 2016, il est à nouveau disponible sur cette page. Dans la foulée, Jean-Louis Dupont a également rediffusé les émissions que nous avions consacrées à Jacques Tourneur en 2011.

Revue de presse : L’Autre Monde : "Un excellent ouvrage, très personnel, et très détaillé qui éclaire les cinémas fantastiques et SF sous un nouveau jour et aura sa place dans toute bonne bibliothèque d’amateur de longs métrages, toutes thématiques confondues."

La Nouvelle République (Indre-et-Loire, 29 septembre 2014).

DVD Classik : "L'ensemble constitue un corpus de textes toujours érudits et documentés. Surtout - et c'est là que l'on se rend compte que le terme dictionnaire ne renvoie finalement qu'au système de classement alphabétique - ce ne sont pas de courtes notules qui nous sont proposées mais de véritables études, fouillées, personnelles et pertinentes." "On le prend d'abord pour voir ce que l'auteur dit de tel film ou de tel auteur puis on se retrouve entraîné vers d'autres articles, chaque consultation devenant un nouveau voyage dans le genre. Cet aspect ludique fait fonctionner à plein la curiosité du lecteur, le pousse à confronter sa cinéphilie à celui de l'auteur et surtout évite toute lassitude car chaque plongée dans le livre s'avère différente et imprévisible. De quoi faire du DCFSF un classique de toute bonne bibliothèque consacrée au cinéma !"

L’Oeil sur l’Ecran (blog du Monde) a écrit : "Ce Dictionnaire du cinéma fantastique et de science-fiction est un ouvrage d’une belle profondeur dont la lecture est vraiment enrichissante. Un must pour les amateurs de cinéma de science-fiction et de fantastique. Note : etoile5".

Le Massacre (chroniques impressionnistes) : "cet ouvrage a tout d'une référence : précis, mesuré, analytique autant qu'explicatif, parcouru de bon goût, incitateur de découvertes." (+++ sur +++)

Sueurs froides : "un panorama très complet des genres du fantastique et de la science-fiction qui est proposé dans ce Dictionnaire... à l'écriture toujours claire et plaisante", "indispensable pour qui s'intéresse de près ou de façon plus occasionnelle au cinéma fantastique", etc.

Le Blog de Michel Dubat : le dictionnaire est jugé "indispensable à toute bonne bibliothèque d’amateur de cinéma".

Un exemplaire du dictionnaire a été offert à Denis Côté lors de l'émission "On aura tout vu" du 1er novembre (à 42:35, dans le podcast désormais disponible
ici sur le site de France Inter). Laurent Delmas : "c'est le mélange des deux (genres) qui est très très bien", "c'est un objet très intéressant (…), un très très beau dictionnaire".

capture-d2019e0301cran-2014-10-30-a0300-10.44.02

Autres actualités

Reprise de la traduction du livre de Jasper Sharp,
Pinku, histoire du cinéma érotique japonais, volume 1, à paraître au Lézard noir.

capture-d2019e0301cran-2014-08-23-a0300-11.54.00


Retrouvez-moi sur iconesfacebookpetit-3

Contactez-moi : frank.lafondCapture d’écran 2016-06-26 à 09.24.57freesbee.fr
(pensez à remplacer l'image Capture d’écran 2016-06-26 à 09.24.57 par le caractère adéquat)

compteur de visite


visiteurs